Rueil-Malmaison : des mesures de soutien économique face au coronavirus

Depuis le passage au stade 3 pour lutter contre l’épidémie du coronavirus, les restaurants, bars, artisans, tous les commerces considérés comme non-essentiels sont fermés. La mairie de Rueil-Malmaison a donc assuré les commerçants de son soutien et des mesures qui pourraient être mise en place au niveau de la municipalité.

Dans un communiqué de presse et un courrier adressé aux commerçants, la mairie de Rueil-Malmaison a informé sur les mesures d’urgence mises en place pour aider les commerçants et artisans qui ont du fermer leur porte pour respecter les mesures du gouvernement. Un soutien que la mairie devrait apporter notamment pour les démarches d’exonération de loyers ou encore la mise en place du chômage partiel.

Par courrier du 15 mars dernier, je vous précisais les premières mesures mises en place par la Municipalité pour accompagner et soutenir ses commerçants et artisans; mesures arrêtées en lien étroit avec les deux associations de commerçants de la Villes, les partenaires institutionnels tels que la Chambre de Commerce et d’Industrie des Hauts-de-Seine et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat ainsi que les partenaires privés tels que les bailleurs sociaux ou encore les gestionnaires privés de baux commerciaux implantés sur la commune.
 
Un certain nombre d’entre vous a d’ores-et-déjà d’une exonération de loyers.
 
La Municipalité va poursuivre ce travail d’accompagnement et de soutien en sollicitant des particuliers propriétaires de baux commerciaux une participation à l’effort de la Nation notamment lexonération en tout ou partie des loyers et charges voire la mise en place d’un échelonnement.
 
[…] La Municipalité en lien avec ses partenaires publics et privés et mobilisée pour soutenir l’économie du territoire et protéger les emplois en mettant en place une série de mesures d’urgence. Il s’agit d’aider chacun d’entre vous à résister à cette crise sanitaire.

Dans son courrier, la Municipalité rappelle que l’Etat met progressivement en place “une série de dispositifs” pou soutenir les commerçants et artisans avec notamment “le financement des salariés par le mécanisme de chômage partiel”.

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSE-VILLE DE RUEIL-MALMAISONCREDIT PHOTO : TR 92

Regardez aussi

Coronavirus : l’unité du Cash de Nanterre consacrée aux sans-abri accueille déjà des patients

Après avoir lancé un appel à renfort et aux dons, le Centre d’accès aux soins …