Courbevoie : candidate aux municipales, Aurélie Taquillain part à la reconquête des berges de Seine

Aurélie Taquillain, conseillère municipale à Courbevoie et candidate aux futures municipales, explique un des projets de sa campagne : la reconquête des berges de Seine.

Aurélie Taquillain a été investie le 10 juillet dernier par La République en marche pour les prochaines échéances municipales, en mars 2020. Sa candidature est également soutenue officiellement par le Mouvement radical et par Agir.

Dans un communiqué de presse de ce vendredi 15 novembre, la candidate évoque l’un des projets phares de sa campagne, qui concerne les berges de Seine. Aurélie Taquillain veut en effet, comme elle le dit, partir à la “reconquête des berges de la Seine pour faire de Courbevoie une ville plus agréable à vivre”. Elle a pour objectif de les prolonger, pour qu’on les retrouve de La Défense jusqu’au parc de Bécon, mais aussi d’en faire un véritable “lieu de vie”.

Aurélie Taquillain envisage, dans le cadre de ce projet, de lancer une consultation des habitants de Courbevoie, afin que chacun puisse donner son avis sur les potentielles évolutions à apporter aux berges. Cette consultation, qui sera lancée en 2020, sera également accompagnée d’un concours d’architectes.

La Seine est un atout exceptionnel pour faire de Courbevoie une ville plus verte, plus cyclable, plus dynamique, avec plus de lieux de vie […] Notre ville et ses concitoyens méritent une impulsion nouvelle pour rattraper le retard de Courbevoie : les villes voisines ont réalisé des projets ambitieux sur leurs berges. Nos berges actuelles sont difficiles d’accès et les Courbevoisiens ne se les sont pas appropriées.
Nous proposons de faire de ces berges un véritable lieu de vie : un pôle de loisirs et d’animations sécurisées pour les familles, un lieu de verdure et de respiration, propice aux mobilités douces, une salle sur l’eau pour les évènements des Courbevoisiens, etc.
Nous associerons au projet et à son financement l’ensemble des partenaires de la ville : département, région, Grand Paris, afin de réaliser les investissements sur la base d’une évaluation complète de l’impact sur le budget municipal.

 

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSE – AURELIE TAQUILLAINCREDIT PHOTO : TR 92

Regardez aussi

Montrouge : municipales, Juliette Méadel présente une liste sans étiquette

Candidate pour les municipales à Montrouge, l’ancienne secrétaire d’Etat Juliette Méadel (SE) présente une liste …