Suresnes : l’hôpital Foch lance son entrepôt de données de santé

L’ hôpital Foch a décidé de créer son propre entrepôt de données de santé (EDS), qui sera mis en place dès le 1er janvier 2020, et permettra d’accélérer la recherche.

Ce projet a été dévoilé dans un communiqué du mercredi 13 novembre, après qu’un accord avec la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) ait été trouvé le 14 octobre dernier. Cet EDS permettra d’accélérer les programmes de recherche, dans une ère de pleine révolution numérique.

Seront ainsi enregistrées, dans cet EDS, les données médicales de plus de 500 000 patients, venus pour une consultation, ou à l’occasion d’une hospitalisation. L’accord de chaque patient pour la sauvegarde de ses données sera demandé au préalable. Seront donc inclus : les différents compte-rendus, les données des examens biologiques, mais aussi les résultats des scanners, IRM ou autres systèmes d’imagerie.

Le stockage de tous ces éléments est fait dans deux buts différents : faciliter et renforcer les essais cliniques, et effectuer des études épidémiologiques en interne. Ce qui facilitera les actions du persponnel de recherche, et l’évolution vers une médecine plus prédictive, qui anticipe et réagit mieux, notamment pour les cas de rechute.

“L’exploitation des données de santé est aujourd’hui un levier majeur pour faire avancer concrètement la recherche médicale : nous passons de la médecine actuelle à la médecine du futur, s’appuyant sur des nouvelles technologies de pointe comme l’intelligence artificielle. Tout en garantissant à nos patients une réelle transparence, l’Entrepôt de données de santé de l’hôpital Foch va permettre à l’ensemble du personnel de recherche d’accéder à des millions d’informations en temps réel, et ainsi améliorer non seulement la recherche de diagnostics – plus au moins rares – mais également d’améliorer les délais d’accès aux essais cliniques. » explique Elisabeth Hulier Ammar, directeur recherche clinique.

 

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSE – HOPITAL FOCHCREDIT PHOTO : WIKIMEDIA / LIONEL ALLORGE – CC-BY-SA

Regardez aussi

Rueil-Malmaison : l’ancien directeur de la piscine condamné pour prise illégale d’intérêt

Le tribunal correctionnel de Nanterre a condamné, dans une décision du mercredi 27 novembre, l’ancien …