Coronavirus : le stationnement gratuit dans plusieurs communes

De très nombreuses communes des Hauts-de-Seine ont annoncé hier et aujourd’hui la gratuité du stationnement en réaction au confinement de la population mise en place par le gouvernement dès le mardi 17 mars à 12 heures

Depuis 12 h, les Français sont tous invités à rester chez eux autant que possible, les déplacements n’étant autorisés que pour aller au travail pour ceux qui ne peuvent pas travailler à distance, pour faire quelques courses… Les villes des Hauts-de-Seine ont ainsi été nombreuses pour faciliter le respect du confinement par les habitants à décider de rendre gratuit le stationnement durant au minimum 15 jours. La Ville de Courbevoie avait annoncé la mise en place de la gratuité dès lundi 16 mars avant les annonces du gouvernement ainsi que Nanterre. Sur son site internet, la Ville de Nanterre expliquait ainsi :

Depuis le 16 mars, mise en oeuvre de la gratuité du stationnement réglementé au niveau des zones résidentielles. Les rues Maurice-Thorez et Henri-Barbusse restent en zone rouge afin de permettre l’accès aux commerces de bouche du Centre. Cette mesure vise à accompagner les mesures de confinement et à faciliter au mieux la vie quotidienne des usagers.

 
Une initiative suivie également dans les huit communes de l’établissement public territorial Grand Paris Seine Ouest (GPSO) soit Boulogne-Billancourt, Chaville, Meudon, Sèvres, Marnes-la-Coquette, Vanves, Ville-d’Avray et Issy-les-Moulineaux. Sur son site internet, mais également sur Twitter, GPSO a annoncé la mesure.


 
Pour savoir si votre commune a mis en place le stationnement gratuit sur voirie, les sites internet des communes mettent à jour régulièrement depuis les premières déclarations du président de la République, les informations concernant la lutte contre le coronavirus et les mesures mises en place.

SOURCE : TWITTER – GPSO CREDIT PHOTO : TR 92

Regardez aussi

Hauts-de-Seine : L’accueil en préfecture et sous-préfecture suspendu

Pour garantir la sécurité de son personnel ainsi que du public, la préfecture des Hauts-de-Seine …