Rueil-Malmaison : l’ancien directeur de la piscine condamné pour prise illégale d’intérêt

Le tribunal correctionnel de Nanterre a condamné, dans une décision du mercredi 27 novembre, l’ancien directeur de la piscine de Rueil-Malmaison pour prise illégale d’intérêt.

Anticor, association de lutte contre la corruption, avait engagé une action auprès du procureur de la République à l’été 2018 contre la personne dirigeant la piscine des Closeaux à l’époque. Ce dernier était soupçonné d’avoir fait appel à une de ses sociétés, FR Prestations, pour une animation qui devait se dérouler à la piscine, comme le précise le journal Le Parisien.

Un communiqué d’Anticor du jeudi 28 novembre déclare que l’ancien directeur a donc été condamné pour prise illégale d’intérêt à 1 mois de prison avec sursis, ainsi qu’à une amende de 1000 euros dont 300 avec sursis. Il avait également eu à payer 1250 euros à Anticor en remboursement des frais de justice, et 1 euro en réparation du préjudice moral.

La compagne de l’ex-directeur, gérante de la société événementielle à l’époque, a quant à elle été condamnée, pour recel, à 1000 euros d’amende dont 500 avec sursis. Elle aussi a dû verser 1250 euros à Anticor pour payer les frais de justice engagés.

L’association Anticor précise que son action judiciaire a été menée car la ville de Rueil-Malmaison n’avait pas voulu entamer de procédure ou se porter partie civile. Une attitude que regrette la CGT, comme le précise un autre article du Parisien.

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSE – ANTICORCREDIT PHOTO : TR 92

Regardez aussi

Nanterre : dernière formation de l’année aux premiers secours avec la Croix Rouge

La Croix-Rouge de Nanterre organise une dernière formation aux premiers secours pour l’année 2019, le …