Nanterre : blocage de l’université, les partiels officiellement annulés ce mardi

L’université de Nanterre fait face, en cette période de partiels, à une situation de blocage. La présidence de l’université a donc décidé d’annuler les examens prévus ce mardi 7 janvier.

Les étudiants ont décidé de manifester leur mécontentement, suite à la décision du président de l’université de Nanterre, Jean-François Balaudé, de maintenir les partiels prévus dès le lundi 6 janvier. Le président avait même annoncé l’ouverture d’un gymnase pour accueillir des étudiants la nuit, afin qu’ils puissent se rendre à leurs examens sans avoir de problèmes de transports.

Cette décision n’a pas été du goût des différents syndicats étudiants, qui ont commencé des opérations de blocage de la faculté. Ce blocage a d’ailleurs été reconduit jusqu’au vendredi 10 janvier, comme le précise un article du site Actu Hauts-de-Seine. Le vote du blocage a été effectué ce mardi 7 janvier, vers la mi-journée.

Les étudiants ont pour but d’obtenir le report de l’intégralité des partiels à une date ultérieure, la grève des transports ne permettant pas à beaucoup d’étudiants de se rendre à leurs examens ou d’arriver à l’heure, ce qui engendre une situation d’inégalité.

Face au blocage, la présidence de l’université a donc annoncé vers 13 h l’annulation des examens se déroulant dans les bâtiments bloqués (Rémond, Grappin, Zazzo, Lefebvre, Rouch et Ramnoux). De plus amples informations devraient être communiquées dans la journée. Plusieurs examens des bâtiments Veil et Allais viennent également d’être annulés.

SOURCE : TWITTER / UNIVERSITE PARIS NANTERRECREDIT PHOTO : TR 92

Regardez aussi

Hauts-de-Seine : les avocats reconduisent la grève

Après une action de blocage du jeudi 9 janvier, les avocats des Hauts-de-Seine ont décidé …