Coronavirus : Puteaux instaure un couvre-feu à partir de 22 h 30

La Ville de Puteaux a décidé de mettre en place un couvre-feu en plus des mesures de confinement qui s’applique partout en France. Toute sortie entre 22 h 30 et 5 h du matin sera donc verbalisé sauf dans certains cas précis.

Depuis mardi 17 mars, les Français doivent respecter les règles de confinement du annoncés par le gouvernement. Les villes font ainsi appliquer la réglementation imposant parfois des règles supplémentaires. A Puteaux, un couvre-feu vient d’être annoncé par la mairie sur son site internet. Mis en place dès lundi 23 mars, les putéoliens ne pourront donc plus se déplacer entre 22 h 30 et 5 h “sous peine d’une amende de 38 euros”. Bien sûr, les personnels médicaux, les déplacements pour motifs de santé ou pour venir en aide à une personne vulnérable est autorisée, sur présentation de l’attestation dérogatoire.

La Municipalité a décidé l’instauration d’un couvre-feu afin d’interdire tout déplacement non justifié entre 22h30 et 5h sous peine d’une amende de 38 euros. L’interdiction est valable pour les piétons et les déplacements en automobile. Cette mesure sera appliquée dès ce soir (lundi 23 mars) jusqu’au 31 mars pour l’instant. Ce dispositif certes contraignant est pris pour préserver la santé de chacun d’entre nous.

Ne sont pas concernés par cet arrêté
• les personnels médicaux et ceux ayant des dérogations de sorties pour raisons professionnelles
• Tout déplacement pour motifs de santé ou pour porter assistance aux personnes vulnérables restent autorisés.
Ces mesures visent avant tout à faire prendre conscience de l’urgence sanitaire actuelle. Plus l’effort collectif sera important, plus le nombre de malades baissera rapidement.

A Colombes, une mesure similaire a été prise dès samedi 21 mars. Sur son site internet, la mairie précise ainsi : ” Pour faire cesser les regroupements et attroupements, la municipalité a pris un arrêté afin d’interdire tout déplacement non justifié entre 22 heures et 5 heures à partir du samedi 21 mars. Les contrevenants sont passibles de la même amende qu’en journée (135 €)”. D’autres communes des Hauts-de-Seine pourraient donc rapidement être concernées par cette réglementation supplémentaire dans le cadre du confinement.

Lundi 23 mars, la Ville d’Asnières-sur-Seine a également pris un arrêté pour instaurer un couvre-feu. Les sorties sont donc interdites entre 22 h et 5 h, sauf exceptions. Toute sortie non justifié “fera l’objet d’une amende de 135€” indique la mairie.

SOURCE : VILLE DE PUTEAUXCREDIT PHOTO : TR 92

Regardez aussi

Coronavirus : l’unité du Cash de Nanterre consacrée aux sans-abri accueille déjà des patients

Après avoir lancé un appel à renfort et aux dons, le Centre d’accès aux soins …