Clamart : des associations s’unissent contre l’ajout d’une troisième voie de circulation


Une troisième voie routière devrait venir s’ajouter à celles déjà présente sur la route départementale 2 entre le carrefour Beaujard et la place du Garde. Ce projet du Département est critiqué par de nombreuses associations qui dénoncent la pollution engendrée par l’addition de véhicules. Trois de ces associations ont décidé de manifester samedi 29 juin prochain.

C’est à l’initiative de trois associations, Les dérailleurs de Clamart, Vivre à Clamart et l’Association des usagers des transports, qu’une manifestation se tiendra le 29 juin prochain, place Maurice Gunsbourg à 10 h. Les trois associations se réuniront pour protester contre le projet d’ajout d’une voie à la route départementale 2, qu’elles qualifient de « désastreux et rétrograde ».

Les associations craignent ainsi l’impact environnementale de l’ajout d’une voie de circulation et s’interrogent sur la pertinence du projet. En effet, le projet de tramway T10, longera cette parcelle de la route départementale et reliera les communes de Clamart et Antony dès 2023, il devrait donc venir décongestionner la RD2. Les associations craignent principalement pour la forêt de Clamart, située pile sur l’itinéraire de ce projet, elles appellent dans un communiqué de presse à « défendre et protéger la forêt clamartoise » :

Trois associations (Les dérailleurs de Clamart, Vivre à Clamart et l’Association des usagers des transports) ont décidé de s’unir pour protester contre le projet municipal d’ajouter au projet initial du Tramway T10 une 3e voie de circulation sur 1 200 mètres du carrefour Beaujard à la place du Garde. Il s’agit d’un projet pour lequel les habitants de Clamart n’ont pas été consultés.

Cette 3e voie produira immanquablement une augmentation du trafic routier, ce qui va à l’encontre d’un des objectifs majeurs d’apaisement de la circulation motorisée visée par le projet de tramway T10. Nous savons que l’élargissement des routes agit tel un aspirateur à voitures.

Cette voie supplémentaire se traduira par davantage de véhicules en centre-ville avec toutes les conséquences que cela comporte en terme de pollution de l’air, de nuisances sonores, de niveau de danger pour la circulation piétonne et cycliste, de congestion du centre-ville enfin.

Pour défendre notre forêt face à ce projet desastreux et rétrograde, nous nous rassemblerons le samedi 29 juin à 10 h devant la mairie de Clamart pour une manifestation citoyenne et non partisane qui nous emmènera de la place Maurice Gunsbourg à la place Marquis, puis place du Garde et retour par la rue de Meudon

SOURCE : TWITTER CREDIT PHOTO : TR 92

Regardez aussi

Coronavirus : des transports plus rares mais toujours ouverts

Face à l’inquiétude des Franciliens, Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France et d’Ile-de-France Mobilités, …