Chaville : quatre nouvelles mesures pour une ville plus écologique

La mairie de Chaville a pris plusieurs mesures d’aides financières afin d’améliorer la transition écologique sur son territoire.

Ces différentes mesures ont été adoptées lors du conseil municipal du 20 janvier 2020, dont le compte-rendu est disponible en ligne, via le site officiel de la mairie. Il est question des mesures évoquées ci-dessus dans l’onglet III, intitulé “Cadre de vie”.

Quelles sont donc ces nouvelles dispositions adoptées par la municipalité ? Elles concernent toutes des aides financières accordées pour des achats ou des travaux allant dans le cadre de la protection de l’environnement et de la transition écologique.

La mairie a tout d’abord décidé d’accorder une aide de 250 euros par foyer pour tout achat d’un deuxième vélo à assistance électrique (VAE) neuf (sous réserve que chaque foyer demandeur ait déjà bénéficié de la subvention de Grand Paris Seine Ouest (GPSO) pour l’achat de son premier VAE, cette première aide pouvant grimper jusqu’à 500 euros).

Ensuite, la municipalité a ouvert un système de subvention concernant les ravalements de façades. Le montant de cette subvention est fixé à 10% du montant total, dans la limite de 10 000 pour un immeuble en copropriété et de 4000 euros pour une habitation individuelle. Une autre subvention a été débloquée, pour les travaux d’isolation de toitures cette fois. La mairie double ainsi l’aide accordée par GPSO pour les maisons individuelles.

La dernière mesure concerne l’installation d’équipements à énergie renovelable (ENR), tels que des panneaux ou des chauffe-eau solaires. Le conseil municipal a décidé, là encore, de doubler la subvention accordée par GPSO.

Tous les règlements et les détails d’attribution de toutes ces aides sont à retrouver en ligne sur le site de la mairie.

SOURCE : TWITTER / MAIRIE DE CHAVILLECREDIT PHOTO : ILLUSTRATION / TR 92

Regardez aussi

Hauts-de-Seine : L’accueil en préfecture et sous-préfecture suspendu

Pour garantir la sécurité de son personnel ainsi que du public, la préfecture des Hauts-de-Seine …